Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/11/2008

LE TOUT SAUF SEGOLENE

Ne nous laissons pas abattre même si c'est difficile. Continuons le combat.

Ségolène nous a toujours donné l'exemple. Soutenons-la encore et encore.

Ils ont lâché un troupeau d'éléphants sur elle et sur nous tous depuis plus de 2 ans.

17elephants.jpg

 

Il est vrai que le troupeau s'est unifié durant tout ce temps et a trouvé pour finir une chef pour le mener, seule chose que je n'avais pas prévu au programme de la mouche TSS-TSS.

Le congrès de Reims a révélé au grand jour ce seul programme qui les unit : le tout sauf ségolène. Avec cela, on ne va pas loin.

Mais finir à 50.02% alors qu'on a  tout un troupeau d'éléphants derrière soi est un score qui, heureusement pour S.Royal, n'est pas à la hauteur. Il y a de quoi se poser de bonnes questions....

Ce vote révèle lui-aussi au grand jour que S.Royal est incontournable au P.S et que tous ces soit-disant grands démocrates socialistes vont devoir intégrer cette donnée s’ils veulent que leurs voix portent dans le paysage politique français.

Les prochaines élections européennes seront d'ailleurs riches en enseignement après ce vote entaché d'irrégularités. A suivre donc.

Dans l’idéal, j’aimerais que ces deux dames arrivent à mettre en commun leurs qualités respectives pour bâtir ensemble un fort parti d’opposition mais je le sais bien, ce n’est qu’un rêve … ( M.B)

 

« Le monde est à refaire : tous les spécialistes de son reconditionnement ne l’empêcheront pas. »
Raoul Vaneigem

 

Commentaires

selon les dernières nouvelles, l'avance n'est pas de 42 voix mais seulement de 18.
espérons que le ps saura se montrer à la hauteur mardi lors des vérifications des résultats.

Écrit par : martine | 22/11/2008

« A la lecture scrupuleuse des contestations élevées sur les résultats du vote du 21 novembre, il apparaît que Ségolène Royal peut légitimement revendiquer sa première place en tête du scrutin.

On rappellera que l'écart annoncé n'est que de 42 voix, selon les résultats non consolidés communiqués par la direction sortante du PS ce matin.

Or, une inversion des voix dans une section de Moselle, non prise en compte dans le calcul national, donne 24 voix supplémentaires à Ségolène Royal.

Dans une section de Lille, il apparaît une divergence de 20 voix en faveur de Martine Aubry entre les résultats de la section et ceux annoncés par la fédération. Un reportage audiovisuel diffusé sur France 3 Nord-Pas-de-Calais l'atteste.

Troisième exemple parmi d'autres, en Nouvelle-Calédonie, dont les résultats n'ont pas été pris en compte dans le calcul national, Ségolène Royal emporte 81,25 % des suffrages, soit environ 20 voix.

Il y a nombre d'autres exemples de contestations allant chacun de 2 à 30 voix.

Dès lors, les résultats vont dans le sens d'une victoire de Ségolène Royal et dans tous les cas interdisent toute proclamation de ceux-ci en faveur de quiconque. »

Écrit par : communiqué de J.P Mignard | 22/11/2008

oui, continuons à nous battre tout en sachant qu'en face, ils vont faire pareil.

Écrit par : martine | 22/11/2008

dans l'après-midi, Mignard pensait à un jury de médiation:

"Mignard suggère un «jury de médiation». Plusieurs moyens pourraient permettre de trancher le différend entre Martine Aubry et Ségolène Royal sur le résultat de l'élection du premier secrétaire du PS, dont un «jury de médiation», selon l'avocat Jean-Pierre Mignard, proche de Royal. Outre les recours permis par les statuts du parti, Me Mignard a évoqué la constitution d'un «jury de conciliation» qui pourrait être composé de «trois personnalités reconnues pour leur grande intégrité morale et leur compétence juridique». Il a cité à cet égard l'ancien ministre socialiste de la Justice Robert Badinter, actuellement sénateur. Ces trois personnalités seraient chargées de dénouer la situation, les deux camps s'engageant à respecter leur décision. Alors que Manuel Valls a affirmé que le camp Royal n'écarterait pas l'utilisation de moyens «judiciaires pour contester la victoire» à 42 voix près de Mme Aubry, Me Mignard a expliqué qu'une saisine de la justice était possible. Néanmoins, il a marqué sa préférence pour «une solution interne». Quant à une saisine de la justice, -une requête auprès du tribunal de grande instance avec une assignation à jour fixe -, il a fait valoir que le juge aurait à apprécier si la présentation «d'une liste d'irrégularités est légitime». Compte-tenu du très faible écart de voix entre les deux candidates, une validation du scrutin, a-t-il dit, ne peut se faire que si «formellement, il n'y a aucune trace de suspicion» et que «chaque vote est inattaquable». Pour lui, c'est seulement dans ce cas que le vaincu peut accepter la décision. S'il y a suspicion, le scrutin doit être annulé et la «jurisprudence s'applique en la matière en droit privé de la même manière qu'en droit public».

Écrit par : martine | 22/11/2008

"La président de la région Rhône-Alpes, Jean-Jack Queyranne (PS), proche de Mme Royal, a estimé que "tout a été entrepris pour priver Ségolène Royal de la victoire" et réclamé qu'un "nouveau vote soit organisé" afin d'élire le premier secrétaire du parti socialiste.

M. Queyranne, qui s'est dit "affligé par les conditions de proclamation des résultats de l'élection du premier secrétaire", a déclaré que "à l'évidence tout a été entrepris pour priver Ségolène Royal de la victoire".

Ces résultats "sont l'objet de multiples contestations notamment dans les grandes fédérations du Nord et de la Seine-Maritime", fiefs de Martine Aubry et de Laurent Fabius, a-t-il souligné.

"Devant l'ampleur des contestations, la sagesse recommande qu'un nouveau vote soit organisé dans des conditions qui garantissent la validité absolue du scrutin", a-t-il estimé, tout en soulignant qu'en Rhône-Alpes, où Ségolène Royal est arrivée largement en tête (56% environ), il n'y avait "pas de contestation possible"."

Écrit par : martine | 22/11/2008

un autre pb de comptage de vote cette fois ci en Alsace: Martine Aubry n’a obtenu que 42 voix d’avance sur sa rivale. Mais, à en croire Jo Spiegel, maire socialiste de Kingersheim, la différence serait encore plus réduite : le résultat de la section de Kingersheim – a été mal retranscrit. Il n’y a pas eu 21, mais 27 voix pour Ségolène Royal. Catherine Hoffarth, représentante de la motion Royal, a saisi Denis Wiesser pour qu’il réunisse la commission de recollements et transmette le nouveau résultat à la rue de Solférino.

Écrit par : martine | 22/11/2008

Finalement, il y aura une vérification de l'élection de première secrétaire du PS, lundi. Daniel Vaillant l'a annoncé samedi en début de soirée, promettant qu'elle serait composée d'un nombre égal de représentants pour chacune des candidates.

Écrit par : martine | 22/11/2008

Franck Pupunat, dirigeant du petit courant du PS Utopia (écologiste, altermondialiste) a décidé de quitter le Parti socialiste pour rejoindre le Parti de gauche que vient de créer le sénateur Jean-Luc Mélenchon, lui aussi démissionnaire du PS.

Écrit par : martine | 22/11/2008

"Toute la lumière doit être faite sur les irrégularités du vote d'hier soir. Dans tous les cas, s'il faut tirer une leçon de ce vote c'est que le fonctionnement actuel du PS hérité des années 70 est arrivé au bout de son histoire. Il y a urgence à changer en profondeur notre fonctionnement et nos pratiques.

Je le dis à tous les adhérents du PS, il faut rester et ne pas céder à la tentation du départ. A nos sympathisants, rejoignez-nous en masse, adhérez !

Quoi qu'en pensent ceux qui hier soir ont tenté un hold-up, le changement au PS est en marche, il est inéluctable : au moins la moitié des adhérents l'ont exprimé en votant pour Ségolène Royal. Demain avec vous et avec elle nous ferons du PS un grand parti populaire porteur d'espoir.
A Alès nous sommes au travail, aux côtés de ceux qui souffrent de la politique brutale du gouvernement, nous continuerons à combattre et proposer toujours au service des alésiennes et des alésiens."

Benjamin Mathéaud
Conseiller municipal d'Alès

Écrit par : midi-libre alès | 23/11/2008

Sur Libération.fr,
Pour ce directeur de recherche à Sciences Po, le "conflit est inexpiable et insoluble".
"La haine est telle, l'impossibilité de les rassembler, de les réconcilier, est telle qu'il n'y pas de processus, de règles, d'instances qui peuvent régler cette crise".
Avec un score 50-50, "c'est insoluble, personne ne peut avoir de légitimité complète, il n'y pas de vrais gagnants, pas de vrais perdants, pas de solution de réconciliation"

Écrit par : Gérard Grunberg n'exclut plus une scission du PS. | 23/11/2008

"Erreur en Gironde: -41 pour Royal
Source : AFP

La fédération PS de Gironde a constaté une erreur dans la retranscription des résultats du vote des militants d'une de ses sections et a indiqué que Martine Aubry avait enregistré 11 voix de plus que ce qui avait été annoncé et Ségolène Royal 41 de moins"

erreurs des 2 côtés comme on pouvait s'y attendre.

Écrit par : info gironde | 23/11/2008

www.dailymotion.com/video/x7hna3_22112008-segolene-royal-sur-tf1_news

Écrit par : vidéo de S.Royal le 22/11 | 23/11/2008

"Martine Aubry aurait été lésée de 19 voix obtenues auprès des Français de l'étranger dans le scrutin interne au PS pour la désignation du premier secrétaire, écrit le site internet Rue89 dimanche."

Écrit par : + 19 aubry | 23/11/2008

pour suivre le déroulement des décomptes

www.rue89.com/blog-ps/2008/11/22/comptes-et-mecomptes-qui-de-royal-ou-aubry-est-devant

Écrit par : décompte | 23/11/2008

"Les résultats du vote pour l'élection de la Première secrétaire qui a opposé Martine Aubry à Ségolène Royal sont extrêmement serrés. La proclamation officielle est renvoyée à un conseil national qui sera convoqué par François Hollande."

pour l'instant donc, personne n'est élue quoiqu'en dise M.Aubry

Écrit par : communiqué du PS du 22/11 | 23/11/2008

Communiqué de presse

Le dénouement de cette nuit d'élections au PS est tragique.
En pleine crise économique et sociale, on retiendra du Congrès de Reims qu'il a eu pour seul objet l'élimination politique de Ségolène Royal.

Ce que chacun pressent et observe des résultats dans les fédérations qui ont inversé la tendance au cours de la nuit, introduit un doute insupportable.

Si le vieil appareil de Solférino peut se réjouir de son maintien au pouvoir, il serait plus sage de prendre le temps d'une vérification complète et exhaustive,
sous contrôle pluraliste, des votes effectués dans les sections, et d'en proclamer les résultats définitifs ou d'envisager, le cas échéant, une nouvelle consultation.

A défaut, il est à craindre une longue et lancinante hémorragie militante et électorale.

Gilles SAVARY, Vincent FELTESSE et Michèle DELAUNAY

Écrit par : communiqué de G.SAVARY, V.FELTESSE et M.DELAUNAY | 23/11/2008

2 coupures de courant dans le nord pendant le décompte des voix.

Écrit par : étonnant | 23/11/2008

Coupé en deux et lézardé par des haines aussi solides qu'anciennes qui l'affaiblissent face à Nicolas Sarkozy, le Parti socialiste ne risque pas pour autant l'implosion en tant que telle, estiment plusieurs analystes.

http://fr.news.yahoo.com/4/20081123/tts-france-ps-implosion-ca02f96.html

Écrit par : analyse | 23/11/2008

Jean-Pierre Chevènement, ex-PS président du Mouvement républicain et citoyen est pour un nouveau vote : "Les dirigeants socialistes seraient sans doute bien inspirés d'organiser un nouveau vote". "Ca se joue à quelques voix et ça n'a pas vraiment beaucoup de sens (...) de décider que l'une ou l'autre l'a vraiment emporté". Ce vote devrait s'organiser "sur la base de deux textes qui préciseraient ce que sont les projets, les programmes des deux protagonistes"

Écrit par : J.P Chevènement pour un nouveau vote | 23/11/2008

www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39- href="mailto:37683807@7">37683807@7-37,0.html

"Gilles Savary et Vincent Feltesse, partisans locaux de Ségolène Royal, ont publié un communiqué à la mi-journée pour contester l'analyse de leurs contradicteurs.

Ils assurent que la section de Blaye compte plus de votants que d'adhérents. "En aucune manière, l'éventuel surcroît de votants ne devrait être retranché intégralement du score de l'une ou l'autre des candidates. Aucun résultat ne peut être publié avant vérification par la fédération", écrivent-il."


quel suspens!

Écrit par : gironde encore | 23/11/2008

Il assure que si on a beaucoup voté dans le PS de Guadeloupe, c'est parce qu'en raison du décalage horaire le scrutin commençait sur cette île des Antilles alors qu'il s'achevait à Paris sur l'annonce de résultats très serrés.

"Il est à noter que cette mobilisation plus forte au second tour a profité aux deux candidates, le rapport de forces restant à peu de choses près identique à celui du premier tour, qui n'avait suscité aucune contestation", ajoute-t-il.

Si des irrégularités ont été signalées en Guadeloupe comme dans d'autres fédérations hexagonales, "elles concernent une section qui a massivement voté pour Martine Aubry et pour laquelle des réclamations ont été portées et seront examinées", ajoute-t-il.

www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39- href="mailto:37684695@7">37684695@7-37,0.html

ouf, j'ai eu très peur d'un gros problème là-bas!...

Écrit par : le PS de Guadeloupe se rebiffe | 23/11/2008

pour François Bayrou, c'est l'heure !

Écrit par : ANTIRACKET | 24/11/2008

S.Royal très claire et posée

www.radiofrance.fr/franceinter/em/septdix/

Écrit par : S.Royal sur radio-france le 24/11 | 24/11/2008

Ce mardi matin, sur France Info, Vincent Peillon, bras droit de Ségolène Royal, affirme: "Après le premier travail de la commission hier (lundi), il n'y a plus que quatre voix d'écart sur 135.000 votants entre les deux candidates."

Écrit par : écart le 25/11 | 25/11/2008

les royalistes demandent officiellement l'annulation du scrutin

(AFP)Les représentants de Ségolène Royal à la commission chargée de vérifier les votes militants socialistes ont demandé, dans un document officiel, au Conseil national prévu mardi l'annulation du scrutin du 21 novembre pour désigner le premier secrétaire du PS.

Écrit par : annulation du vote | 25/11/2008

"Diriez-vous, comme d'autres, que samedi soir, Martine Aubry a fait un coup de force?"

Dominique Reynié : "Oui, objectivement, car s'autoproclamer c'est un coup de force. Martine Aubry s'est considérée comme étant la première secrétaire alors que les votes n'étaient pas tous recueillis et que des contestations existaient. Dans ces cas-là on ne se proclame pas, sauf à faire de la politique, c'est-à-dire, à essayer d'inscrire l'idée qu'elle était première secrétaire pour rendre plus compliqué, moins probable l'éventuelle victoire de Ségolène Royal au terme du scrutin. C'est un véritable coup politique. Ce qui me frappe, et cela va jouer dans les mois qui viennent chez les militants, c'est que Martine Aubry a fait ce coup-là avec le soutien de Laurent Fabius et Henri Emmanuelli. Or, ces deux-là avaient déjà refusé le choix démocratique du parti en décembre 2004 sur le traité européen. Ils avaient annoncé qu'ils voteraient contre et ont fait campagne contre le TCE alors que le PS avait voté pour. Les mêmes sont derrière Aubry, ça va alimenter l'idée qu'il y a manipulation."

www.lejdd.fr/cmc/politique/200848/reynie-il-y-aura-un-cout-politique_167516.html

Écrit par : le coup de force de aubry | 25/11/2008

Cas de la section de l’Isle sur la Sorgue :

Les élections du 20 novembre avaient déjà été annulées par la Commission de contrôle de la Fédération du Vaucluse. Lors du vote du 21, une personne qui a dépouillé le scrutin a carrément sorti des bulletins de son sac à main pour le vote du 21 novembre 2008. Pourquoi se gêner ?

Le résultat (41 voix pour Aubry, 5 pour Royal) a donné une progression pour Martine Aubry de 26 voix de plus qu’au 1er tour tandis que Ségolène Royal perdrait 16 voix par rapport au premier tour. Depuis ce vote, au moins dix adhérents ont certifié avoir voté pour Ségolène Royal… Ségolène Royal passe donc de 21 à 5 et Martine Aubry de 15 à 41, le tout à l’aide du sac à main !



Cas de la section d’Anse Bertrand :

Là encore, on pourrait presque en rire. Il est prétendu 48 inscrits, 37 votants, 37 exprimés et 36 voix pour Martine Aubry et 1 pour Ségolène Royal. Par exploit d’huissier, il a été constaté que le local du bureau de vote était fermé, qu’il n’y avait pas de scrutin organisé dans cette commune et qu’une première fausse adresse du local avait été donnée. Il semblerait qu’aucun vote n’ait eu lieu dans cette section entre 17 heures et 22 heures. Le secrétaire de la section se serait trouvé à 70 kilomètres de distance du lieu de vote et une signature apparaît pourtant au bas du Procès-verbal…

nicolas cadène

www.rue89.com/blog-ps/2008/11/24/les-partisans-de-royal-demandent-lannulation-du-scrutin?page=4#comment-566127

Écrit par : exemple de fraude | 25/11/2008

Les commentaires sont fermés.